Aller au contenu principal

RMT Sols et Territoires

Les Réseaux Mixtes Technologiques

Les Réseaux Mixtes Technologiques (RMT) mis en place par le Ministère en charge de l’Agriculture en 2007 visent à créer et renforcer des liens entre organismes de recherche, de développement et de formation autour d’une thématique commune. Ils n’ont pas pour vocation première de conduire des projets mais sont le plus souvent des incubateurs permettant d’associer des compétences autour de projets « à venir ».

Les Sols et les Territoires

Dans le domaine des sols, un réseau informel existait depuis plusieurs années autour des maitres d’ouvrage régionaux du programme Inventaire, Gestion et Conservation des Sols (IGCS) et de l’Unité InfoSol de l’INRA d’Orléans. Ils avaient comme but commun de mieux faire connaître les données sur les sols, de favoriser leurs utilisations et de répondre ainsi à divers enjeux territoriaux.

Le Réseau Mixte Technologique « Sols et Territoires »

Le RMT « Sols et Territoires » s’est donc construit à partir de ce noyau. Initialement, il était animé par la Chambre Régionale d’Agriculture de Poitou-Charentes et l’INRA d’Orléans, et associait de nombreux partenaires qui ont élargi et renforcé le cercle initial. Il a été validé par les comités scientifiques de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture (APCA) et de l’Association de Coordination Technique Agricole (ACTA) et un arrêté du Ministère en charge de l’Agriculture a confirmé sa création fin 2010.

Le RMT a élaboré un nouveau projet couvrant la période 2014-2018 (finalement prolongé en 2019). Les enjeux et objectifs du RMT ont légèrement évolué en intégrant de façon plus visible des valorisations à l'échelle de la parcelle et de l'exploitation permettant ainsi de mieux prendre en compte des enjeux de l'agro-écologie.

Au cours de ses deux périodes d’activité (2010-2013 puis 2014-2019), le RMT a montré l’efficacité de la mutualisation pluridisciplinaire des expériences et des compétences, mobilisées sur des territoires-ateliers, pour créer les méthodes et outils d’exploitation des données « sol » répondant aux besoins des acteurs des territoires.

Dans son nouveau programme (2020-2024), le RMT renouvelé ambitionne de collecter les attentes des territoires et des partenaires afin de proposer une "offre de service" opérationnelle, articulée avec les échelles nationales et européennes.

soutien financier du CASDAR