Aller au contenu principal

RMT Sols et Territoires

Impact des digestats de méthanisation sur la qualité biologique des sols agricoles

AAP CASDAR IP ; 2020-2023 ; Pilotage AgroSup Dijon

Projet soutenu par le RMT Sols et Territoires (et soutenu par le RMT BOUCLAGE)

Le projet en détails

Porté par AgroSup Dijon (chef de file) et la Chambre d’Agriculture Pays de Loire (chef de projet), Metha-BioSol vise à évaluer l’impact des digestats de méthanisation sur la qualité biologique et écologique des sols en utilisant des bio-indicateurs opérationnels, c’est-à-dire des outils permettant d’appréhender la diversité des macro et micro-organismes, la dynamique du carbone (C) et l’état sanitaire (pathogènes) des sols, par la mise en place de bio-indicateurs.

Débuté en 2020, pour une durée de 42 mois, le projet Metha-BioSol réunit 14 partenaires autour d'AgroSup Dijon :

  • ESA Angers
  • Geres
  • ENS
  • CNRS
  • Université Jean-Moulin Lyon 3
  • EliSol Environnement
  • ACE Méthanisation
  • Lycée agricole d’Obernai
  • Université de Rennes I (ECOBIO)
  • Association d'initiatives locales pour l'énergie et l'environnement (AILE)
  • INRAE
  • Chambre d'agriculture Pays de la Loire
  • Chambre d'agriculture de Côte d'or
  • Chambre d'agriculture de Bretagne

Le projet Metha-BioSol a deux objectifs principaux :

  1. Evaluer, via des mesures en conditions contrôlées, l’impact des digestats en tenant compte du type de sol, du type de digestat et de la répétition des apports ;
  2. Mettre en place un réseau national de fermes agricoles et effectuer un diagnostic de l’impact de l’apport de digestats associé à diverses pratiques agronomiques et dans des contextes pédoclimatiques variés. L’ensemble des résultats générés sera ensuite analysé et transféré aux agriculteurs afin d’améliorer, si nécessaire, leurs pratiques.

Le site du projet

Retrouvez le projet sur le site 

Les Ressources

A venir...

 

 

Retour à la liste des projets

soutien financier du CASDAR